Ibiza

Ibiza, une gastronomie exquise

Le plus grand plaisir qui existe pour les Ibicencos est la jouissance de la nourriture. Ils éprouvent une véritable dévotion pour les produits frais et naturels et, autrefois, il était impossible de voir une maison qui ne soit pas autosuffisante grâce à son jardin, ses arbres fruitiers et son bétail. Aujourd’hui encore, de nombreux foyers perpétuent cette tradition.
La mer fournit des poissons et des fruits de mer, et les forêts offrent des champignons, des asperges, diverses sortes de gibier. Ce vaste garde-manger naturel a donné naissance à une sagesse culinaire qui s’est transmise de génération en génération, assaisonnée par les différentes cultures qui ont habité l’île. Les plats de riz, les plats de volaille ou de mouton, les ragoûts, les poissons au four et les pâtisseries font partie de la gamme gastronomique variée qu’offre Ibiza.
Les restaurants possèdent, en outre, une valeur ajoutée : la possibilité de savourer ces plats dans des cadres uniques, les pieds dans le sable et le bruit des vagues en arrière-plan, dans les ruelles sinueuses de la vieille ville ou dans d’anciennes fermes au fin fond de la campagne. L’île compte une grande variété de restaurants d’une qualité exceptionnelle qui proposent des produits frais et naturels comme le poisson et les fruits de mer ou des plats traditionnels comme le arròs a la marinera » (riz à la marinière), le « bullit de peix » (ragoût de poisson) ou la « borrida de rajada » (raie, pommes de terre et amandes). Vous pourrez également déguster des plats typiques composés principalement de viande, par exemple, l' »arròs de matances » (riz au porc), la « frita de porc » (porc, poivrons, pommes de terre, oignons) et le « sofrit pagès » (agneau, poulet, porc, pommes de terre et poivrons frits).
La pâtisserie d’Ibizan est délicieuse. Ne manquez pas une délicieuse tarte à base de fromage de chèvre et de mouton et de menthe (« flaó ») ou un pudding à base d' »ensaimades » (pâte en forme de spirale), de lait et d’œufs appelé « greixonera ». Lors des réunions sociales, la coutume veut que l’on déguste les typiques « orelletes » (petites pâtisseries en forme d’oreille).
Dans la plupart des restaurants, vous pourrez demander des vins locaux et tous les touristes qui le souhaitent pourront visiter les vignobles et les caves de l’île. Sa Cova, à Sant Mateu, est le premier marchand de vin à produire du vin. Can Maymó, également à Sant Mateu, produit du vin rouge macéré dans du thym. La cave de Can Rich, à Buscatell, est située dans une vaste exploitation agricole consacrée à la culture biologique et elle utilise des variétés françaises combinées à des raisins typiques d’Ibiza. Le vignoble Ibizkus, à Sant Josep, élabore également son vin avec le raisin Monastrell, une variété traditionnelle d’Ibizan.
L’artisanat typique de la région met à la portée du visiteur le meilleur souvenir imaginable, comme l’huile d’olive vierge ou le miel, les liqueurs comme les célèbres « hierbas ibicencas » ou « palo », sans oublier d’autres produits comme les fromages, la « sobrassada », diverses sortes de saucisses, les amandes ou les figues sèches. Profiter de la gastronomie lbizanaise n’est sans doute qu’un des nombreux plaisirs indéniables qu’offre l’île. »