Location et affrètement nautiques, règlements et exigences pour les bateaux de plaisance

AVIS AUX LECTEURS:

Cet article, faisant référence à des lois susceptibles de changer avec le temps, doit être considéré comme à jour à sa date de publication !! Par conséquent, il est toujours bon de se référer aux lois en vigueur à la date à laquelle vous consultez le Web à ce sujet.

Location de bateaux et bateaux de plaisance. Mais de quoi s’agit-il?

location de charte

Beaucoup de gens aiment la mer et surtout ces endroits spéciaux que nous trouvons souvent le long des côtes de notre péninsule et de nos îles. Evidemment, tout le monde n’a pas, pour diverses raisons, la possibilité d’avoir un bateau et sans renoncer à la possibilité de «prendre la mer», ils recourent à la location d’embarcations de plaisance pour des raisons diverses et sous diverses conditions.

La location avec embarcation de plaisance:

L’art. 10 de la loi n ° 647/1996, tel que modifié parart. 1 de la loi de réforme du 172 du 8 juillet 2003, établit que les embarcations de plaisance (bateaux, bateaux et navires) peuvent être utilisées dans le cadre de contrats de crédit-bail et de location, pour l’enseignement de la navigation de plaisance et pour la plongée sous-marine à des fins récréatives et sportives.

Dans ce cas nous ne prenons en considération que la location effectuée avec des bateaux et des bateaux de plaisance, car c’est le type d’unité qui nous intéresse, en laissant de côté les autres.

Par location, selon la nouvelle loi, nous entendons le contrat par lequel l’une des parties, en contrepartie de la location convenue, s’engage à mettre l’embarcation de plaisance à la disposition de l’autre partie pendant une certaine période à consacrer à des fins récréatives en mer. zones ou eaux intérieures de son choix, stationnaires ou en cours dans les conditions fixées par le contrat.

L’unité louée reste à la disposition du locataire sous la dépendance duquel l’équipage reste également. La limite de 12 passagers prévue par la législation précédente a été supprimée. Par conséquent, les unités en activité charter peuvent embarquer le nombre de passagers indiqué dans la licence de navigation pour les bateaux immatriculés, tandis que pour les bateaux celui qui est prévu par l’extrait RID ou autre document équivalent.

santorin

Si vous louez un bateau, donc non inscrit dans aucun registre, il peut naviguer à une distance maximale de 12 milles de la côte, évidemment certifiée par l’extrait du RID, s’il s’agit d’un bateau annulé par les RIDs, qui une fois enregistré était autorisé à une des distances maximales suivantes de la côte: E 20, E 50, Illimité. Dans tous les autres cas, les documents officiels de celui-ci sont valables pour la limite de navigation du navire affrété.

Pour louer un bateau de plaisance avec chauffeur, celui-ci doit uniquement avoir la licence nautique appropriée, être majeur et ne pas avoir été reconnu coupable de violation des lois relatives au code de la navigation (article 238 – 1er paragraphe n ° 4). Enfin, le permis lui permet de conduire des unités dans une limite maximale de 12 milles de la côte. Si le skipper possède une licence nautique illimitée, il ne peut en aucun cas dépasser la limite maximale fixée pour les bateaux utilisés à la location de 12 milles de la côte, comme indiqué par la documentation officielle appropriée et comme mentionné ci-dessus.

Outre la possession d’une licence nautique, le skipper doit également disposer d’une licence RTF délivrée par l’office territorial de référence des Postes et Télécommunications qui lui permet d’utiliser la VHF prévue pour des distances de navigation supérieures à 6 milles des côtes.

Gozzo Aprea - Voile et moteur aQuant aux équipages, tels que les hôtesses, les marins, etc., même dans le cas de la location de bateaux, ils doivent appartenir à la troisième catégorie du personnel voyageur.

Les unités utilisées pour la location, qu’il s’agisse de bateaux ou de motomarines, doivent avoir le permis approprié délivré par l’autorité maritime territoriale de référence compétente.

Dans le cas d’un bateau, cette autorisation est transcrite dans le livret de navigation avec toutes les références nécessaires dont l’ordre de l’Autorité Portuaire de référence, les équipements de sécurité, etc …

Dans le cas des bateaux, un document séparé est délivré sur lequel sont transcrits:

  • Les données de l’unité
  • Celui qui le pilotera
  • L’ordonnance des collectivités territoriales compétentes qui doit être strictement respectée
  • Les ordonnances de référence des autorités portuaires qui délivrent les autorisations
  • Affichage des autorisations sur les unités de manière visible à toute personne souhaitant les consulter librement.

Pour l’activité de location au Chef du District Maritime qui délivre l’autorisation d’exercer l’activité de location, une demande doit également être faite pour le livret carburant subventionné (réduction des droits d’accise, valable uniquement pour le diesel). Pour les unités à essence, après avoir rempli les cartes carburant appropriées, seule la déduction de la TVA est appliquée.

Avant de commencer la navigation avec un bateau ou un bateau affrété avec personnel à bord inclus, un contrat doit être signé avec la société qui effectue la location selon le schéma ci-joint:

CONTRAT DE LOCATION D’UNITE DE LOISIRS N °:… du…. / .. / 200 ..

La: ……………………………………………………………………………………………………………………………… ….

P. IVA: …
CCIA: ……………………………………………………………………………………………………………………………….
code d’activité: 61120 – transport côtier (location de bateaux de plaisance)
bureau d’inscription: ……………………………………………………………………………………………………………………
siège opérationnel: ………………………………………………………………………………………………………………

LOUER:

1. la motomarine ou l’embarcation de plaisance: ……………………………………………………………………….

2. une (personne physique) ………………………………………………………………………………………………………… ..

3. Itinéraire convenu: ……………………………………………………………………………………………… ..
4. Durée (date) ………………………………………………………………………………………………………………… ..

5. Total des Miles parcourus (aller-retour) ……………………………………………………………………

6. Nombre total de touristes embarqués sur cette unité pour l’itinéraire convenu …………………….

7. Personnel attendu: conducteur avec permis de conduire à moins de 12 M ou sans limites + permis RTF… ..

8. Conditions du contrat: L’unité est louée à un locataire qui se met à la disposition de l’acquéreur visé au point 2, pour le type de service demandé visé au point 3
9. L’unité est livrée en parfait état de fonctionnement, complète avec l’équipement nécessaire à la navigation à moins de 12 miles ou sans limites de la côte et accompagnée du contrat d’assurance correspondant conformément à la loi n. 990 – 24.12.1969 en faveur de l’affréteur et des passagers embarqués pour les accidents et dommages subis dans le cadre du contrat

10. Les touristes embarqués reçoivent une pièce d’identité, conformément au code de navigation en vigueur.

11. Prix convenu déjà payé et reçu:
MONTANT TVA incluse: ……………………………………………………………………………………………….

La société louant le logement ………………………………………………………………………………………………….

Le locataire qui prend livraison de l’unité …………………………………… ……………………

…………………………………………………………………………………………………………………………………… ….

Les données:……………………………….

Le logement loué doit être assuré conformément à la loi no. 990 du 24/12/69 avec les avantages étendus au conducteur et à tous les occupants de l’unité.

Enfin, selon la loi en vigueur pour la location d’embarcations de plaisance, il est établi que: quiconque loue un bateau ou un bateau assume toutes les responsabilités civiles et pénales, depuis le moment où l’unité lui est livrée jusqu’au moment du retour. Ce qui précède s’applique également si le locataire n’est pas aux commandes de l’unité louée.

AVIS AUX LECTEURS:

Cet article, faisant référence à des lois susceptibles de changer avec le temps, doit être considéré comme à jour à sa date de publication !! Par conséquent, il est toujours bon de se référer aux lois en vigueur à la date à laquelle vous consultez le Web à ce sujet.